La symbolique du tatouage Yakuza

Avoir un tatouage est devenu très à la mode et en vogue depuis quelques années. Pourtant, il a son origine et sa propre histoire chez plusieurs peuples ou certains groupes d’individus comme le yakuza.

Ce dernier a sa symbolique en termes de tatou et il sera intéressant de découvrir cette pratique, sa signification, ses variantes…

Le Yakuza

Le mot « Yakuza » connaît plusieurs origines et au début les yakuza étaient composés des personnes défavorisées et exclues de la société.

L’origine est apparue également dans un jeu de cartes, tiré d’une association de jeux de cartes japonais dont le but est d’additionner les cartes pour que l’unité s’approche le plus de 9.

Pour être plus explicite, le Ya veut dire 8, Ku signifie 9 et Za est proche du San qui veut dire 3. Au total, cela fait 20, ce qui donne un score de 0. Dans la règle du jeu, ce chiffre signifie perdant ou bon à rien…

Dans la terminologie légale au Japon, ce mot est défini comme un groupe violent ou un membre d’une organisation criminelle japonaise. Il désigne par extension tous les voyous du Japon.

C’est une très grande organisation ç par le monde et elle ne se cache pas. Beaucoup d’entre eux, et surtout les parrains, passent leurs vacances en France.

Le Yakuza et leurs tatouages

En termes de tatouages, 73 % des Yakuzas sont tatoués. C’est une sorte de test d’endurance que l’on fait subir pour évaluer le courage.

Il témoigne d’un signe d’appartenance, de filiation et de loyauté et il existe même un rituel de tatouage dont le plus connu au Japon est l’« irezumi ».

Les Bakuto sont faits pour ceux qui travaillent en ville, dans les foires ou au marché. C’est une sorte de cercle noir sur le bras, à chaque crime accompli. Les Tekiya sont pour ceux qui travaillent sur les routes.

C’est un acte douloureux et irréversible, mais il se fait de manière traditionnelle. Il se fait par des faisceaux d’aiguilles ou par un acier inoxydable fabriqué à la main. Il peut prendre du temps, quelques mois, voire quelques années, selon l’étendue du dessin.

Actuellement, de moins de moins de yakuzas se font tatouer ou adoptent le tatouage type occidental, moins douloureux.

Les thèmes les plus utilisés dans le tatouage du Yakuza

Le tatouage montre une partie essentielle des coutumes des Yakuza et certains thèmes et images reviennent souvent. La forme la plus connue est l’« irezumi » qui consiste en un tatouage intégral du corps, appelé Horimono, et comprend beaucoup de motifs codifiés.

Il concerne les bras, les jambes, le dos et le torse. C’est un tatouage traditionnel qui se fait au Japon et peut représenter une œuvre de toute une vie. Il est légal depuis l’année 1945, mais peut faire dépenser beaucoup de fortune.

Aujourd’hui, les yakuzas ou les Japonais préfèrent se faire tatouer de petits motifs rapides dont les modèles sont liés à la culture de l’Occident.

Le tatouage asiatique traditionnel est la forme la plus privilégiée par les Yakuzas et les thèmes sont codifiés par des dragons ou des poissons.

Les tatouages des Yakuzas sont de magnifiques œuvres d’art et recouvrent les cercles noirs par d’autres colorations. Ce sont les images qui reviennent très souvent.

Le tatouage au hénné

modele tatouage

Étant un dessin décoratif effectué avec de l’encre dans la peau, le tatouage peut se faire avec du henné. Mais qu’est-ce que le henné ? Quel est son intérêt pour se faire tatouer ? Ne présente-t-il pas des risques pour les utilisateurs ?

Se faire tatouer avec du henné

Arbuste épineux produisant des teintes utilisées en tatouage, le henné fait partie de la famille des Lythracées.

On le trouve en Afrique tropicale et subtropicale, en Australie et en Asie du Sud où il pousse à l’état naturel. Il a également été retrouvé dans les momies égyptiennes.

Ses feuilles fabriquent des teintes qui sont le rouge et le jaune. Ses fleurs sont extraites pour être employées dans les industries de parfumeries et ses racines ont des vertus médicinales antifongiques et astringentes pouvant soigner les ongles.

Grâce aux vertus colorantes des feuilles, le henné est utilisé à des fins multiples. Il est acteur dans l’art de la séduction féminine, sous forme de dessin mystérieux sur les cheveux ou les mains, et sous forme de tatouage dans certains pays comme l’Inde, la Tunisie, le Maroc, la Mauritanie et l’Algérie. Ses feuilles sont également utilisées par les industries textiles, cosmétiques et esthétiques.

Les avantages liés à l’utilisation du henné pour un tatouage

Le tatouage au henné est une possibilité tout à fait sécuritaire pour se faire un tatou derrière la nuque et sur le bras. Comme c’est un produit naturel, la personne est à l’abri des effets secondaires.

A l’état pur, il est inoffensif et sans douleur. Il suffit d’appliquer sa pâte sur la peau de la main ou des pieds et il donne une teinte marron, brune ou orange.

Un autre avantage est que l’application est uniquement superficielle. Le produit ne touche donc pas les autres couches profondes du derme.

Son utilisation peut être éphémère ou temporaire. Le plus souvent, il est proposé aux vacanciers des centres de vacances, sur la plage ou aux marchés.

Parfois, les tatoueurs ont recours à un additif appelé paraphénylène diamine ou PPD pour renforcer la teinte et sa fixation sur le tégument, malgré le fait que cette substance soit capable de causes d’allergies retardées, d’eczéma et autres manifestations d’allergie.

Quelques types de motifs au henné

Le tatouage au henné est, en général, utilisé dans le cadre d’une religion ou à des fins esthétiques. Ainsi, les types de motifs en dépendent, mais ils peuvent varier selon les pays.

Le mehndi est le type provisoire le plus utilisé et il est très populaire dans différents pays arabes, musulmans et asiatiques. C’est vraiment l’art d’appliquer du henné sur la peau des mains et des pieds. Ce type de motif est très utilisé pour les mariages : pour les deux jeunes mariés et les femmes.

Il existe également d’autres motifs très utilisés tels que les animaux comme le dragon et le paon, les œuvres d’art, le tribal, les ethniques, les orientaux, les symboles…

D’autres motifs sont utilisés et certains sont plus traditionnels tandis que d’autres plus fantaisistes. Ce sont les fantaisies, les fleurs, le soleil, le style indonésien, chinois, mexicain, maori ou toltèque, un trait simple, une dent de scie, un carré, un losange, etc.

Les modèles de tatouage fleur


Des images classiques peuvent représenter les dessins sur la peau.

De plus en plus de types existent et le modèle de tatouage à fleur en fait partie.

Agréables à la vue, les fleurs peuvent se placer sur différentes parties du corps et la vision de celui qui les regarde reste toujours la même.

Les types de tatouage à fleur

Les images florales sont toujours utilisées en tatouage.

Il y en a de toutes les sortes mais les plus communs constituent un reflet de la nature avec les couleurs ou en noir et blanc selon la préférence des tatoués.

Ainsi, on peut trouver :

- Les fleurs hawaïennes

- L’hibiscus

- Les fleurs tribales

- Les fleurs cerisier

- Les fleurs lotus

- Et les fleurs arabesques

La liste n’est pas exhaustive mais il est possible pour l’intéressé de trouver ce dont il a besoin sur différents supports notamment en ligne. En général, les dessins sont réalisés en couleurs avec un tracé en sépia.

Et en ce qui concerne l’emplacement, les adeptes de cette pratique préfèrent les mettre sur la cheville, le pied, la nuque, le haut du dos, ou sur le bras majoritairement.

Mais il y a aussi ceux qui favorisent les parties plus dissimulées telles que les cuisses, le sein ou le ventre et en haut de la hanche.

Le tatouage fleur, un style féminin qui refait surface

L’époque du boom du tatouage a été révolue et s’est estompée peu à peu. Toutefois, il y a encore bon nombre de personnes qui y ont recours. En effet, sa pratique n’a connu qu’une légère pause à un moment donné.

Le fait est que par la démocratisation, pour une bonne présentation au niveau de la société, et des concepts différents, les gens ont mis cette technique un peu à l’écart.

Ce n’est pas tout, car depuis le XXIe siècle, ces dessins destinés en général pour les femmes symbolisent la liberté d’expression. Ils existent depuis plusieurs années et se présentaient sous différentes formes avec des significations variées.

Ce phénomène s’est transformé de nos jours car les modèles de tatouage reviennent à la mode. Cela concerne surtout les dessins de tatouages à fleurs.

Et il faut remarquer que ce sont surtout les femmes qui s’adonnent à ce style. Les images florales sont plus belles à voir esthétiquement et peuvent orner le corps en le mettant plus en valeur.

Parmi les motifs les plus utilisés, les femmes privilégient donc les fleurs sous toutes leurs formes notamment sur le haut du dos avec des nuances, une dégradation de couleurs et un brin exotique. Avec ce type de dessin, elles se sentent plus radieuses et évoquent leur personnalité tout en gardant le mystère.

Mais d’un autre côté, le dessin et son inscription sur le corps féminin peut représenter la noblesse, la douceur et peut aussi servir d’ornement pour un atout en attirance.

On peut le définir comme un art corporel car les dessins qu’il représente sont plus que des symboles d’appartenance à un groupe ou une marginalité. C’est le cas notamment de la représentation punk.

La calligraphie pour un tatouage original


La calligraphie est un vrai art de l’écriture et de l’inscription. C’est une manière gracieuse d’illustrer et d’orner les caractères de l’écriture qui est formulée artistiquement.

C’est pour cela que la calligraphie et le tatouage s’associent pour former des dessins indélébiles sur le corps des adeptes de cette pratique.

Caractéristique de la calligraphie

La calligraphie comme son nom l’indique veut dire étymologiquement l’art de bien former les caractères d’écriture. C’est donc une présentation ou transcription des lettres de façon harmonieuse, artistique et spirituelle.

Elle est d’origine grec et veut dire dans ce langage « beau » et « écrire ». C’est ainsi que de nombreuses civilisations ayant pratiqué l’écriture ont développé peu à peu leur calligraphie.

Les écritures sont manipulées de façon à ce qu’elles reflètent une image ou des représentations graphiques correspondant aux lettres de l’alphabet. On peut donc calligraphier le prénom ou un nom particulier pour plusieurs usages.

L’art de la calligraphie et le tatouage

Depuis ses origines, la calligraphie a toujours fait appel au tatouage et vice versa. Le fait est que cette forme d’écriture, dans l’art, a existé depuis très longtemps avec des pratiques différentes selon les pays. C’est depuis des années qu’on a associé ces deux termes et la calligraphie constitue donc un motif.

Le modèle tatouage calligraphique peut se faire sous plusieurs formes. Mais en général, on peut trouver la forme cursive, la composition des lettres, le tribal, l’imprimerie, celui qui est en cercle, en mongol, en horizontal ou vertical.

Les polices calligraphiées peuvent se trouver en ligne sur les nombreux sites qui offrent des dessins téléchargeables.

C’est ensuite qu’on peut retourner chez le tatoueur et demander à ce qu’il dessine le modèle souhaité. Mais il est aussi possible d’en trouver dans les catalogues et divers supports.

Les types de calligraphies pour un tatouage

Le dessin de tatouage peut se diversifier. Il y en a tellement qu’une liste ne serait pas exhaustive. Mais en ce qui concerne les langues exotiques utilisant la calligraphie, les principales sont la langue latine, la chinoise, l’arabe et le persane.

La calligraphie latine est une des plus anciennes et elle s’associe à l’histoire de l’écriture en Europe, aux environs de l’apparition de l’imprimerie.

Elle se base dans ce cas sur l’alphabet latin notamment celui des romains. La calligraphie de l’extrême orientale ou connue par les styles chinois est la traduction des écritures dans cette langue ou en tibétain par des symboles et/ou signes pour les tatouages.

Il sert aussi à la broderie et au marquage de différentes ethnies. Le style calligraphique arabe est apparu depuis le XIe siècle et fait même partie du coran. C’est, en effet, l’un des composantes spécifiques des arts de l’Islam.

En général, les dessins représentent des symboles et peuvent varier selon les demandes des clients. Par exemple, on peut avoir un emblème du signe zodiac, de la famille, de la spiritualité, des relations, de la personnalité, du combat et des vœux.

Elles peuvent représenter soit un nom, un mot, une expression entière ou une image animalière notamment celle du dragon et du serpent.

Les design de tatouages en vogue


Ces derniers temps, le nombre de tatoueurs augmente et cela s’explique par le fait que la pratique est revenue en force après une période où elle a été oubliée.

Ainsi, avec l’évolution des techniques et outils, les dessins ont peu à peu changé et conduisent à de nouveaux tatouages design.

Les styles de tatouages tendances

Les tatouages dépendent de chaque personne mais les plus prisés sont ceux qui évoquent la personnalité en général ou qui font référence à une certaine préférence précise.

Le tribal, le dessin animal, ou celtique font partie des plus demandés. Mais le chinois, dragon, indien, scorpion, polynésiens font également partie des plus appréciés.

En effet, souvent ils représentent les caractères et aussi la croyance de certaines personnes.

Les dessins tels que les fées, les étoiles, les fleurs ou les papillons restent les plus choisis par les filles et les femmes mais font aussi partie des plus utilisés.

En ce qui concerne la place sur le corps, toutes les parties peuvent comporter ce type de dessin mais les chevilles, la nuque, le poignet, le bras et le dos constituent les plus sollicités.

La technique orientale est aussi en vogue, notamment avec les motifs et fait partie de l’origine des dessins tatouages.

La population jeune s’intéresse surtout aux graffitis avec pleins de couleurs, des lettrages et des imageries de tout type.

Les dessins modernes et originaux

Avec l’évolution, le modèle de tatouage s’est de plus en plus traduit par des images anticonformistes. Les styles tendances concernent ainsi :

- Le new school qui enregistre sa première apparition en Amérique sous l’influence de l’esprit « comics ». C’est une révolution de l’old school.

- Le cartoon qui provient de la new school avec des caricatures de personnages.

- Le style contemporain où le graphique est particulier car ce sont surtout les artistes qui l’ont inventé. Les éléments utilisés sont non traditionnels avec des formes géométriques, disloquées plus ou moins abstraites et tendant vers le surréalisme.

- La bio mécanique est un style abstrait où l’image semble être cachée sous la peau.

- Le bio organique va dans le même sens que la bio mécanique mais il intègre des éléments organiques comme son nom l’indique.

- Le réaliste est un style identique à la photo ou dessin à partir de fusain.

- L’hyper réalisme est une rénovation du réaliste et est très en vogue notamment chez les Américains.

- Le gore constitue le dessin qui fait peur avec des photos sanguinolentes.

Les modèles classiques

Ceux-ci forment les pratiques plus ou moins traditionnelles ou qui découlent des techniques anciennes mais qui sont toujours utilisées par beaucoup de personnes.

- Le tatouage japonais avec l’estampe japonaise est en première ligne

- Vient ensuite l’old school qui provient en fait des marins et militaires. Il est traditionnel.

- Le tribal et le neo tribal sont des illustrations venant des tribus de différentes régions.

- L’otwork reste encore parmi les plus prisés malgré le fait que ce soit un « art de point » basé sur le noir et le blanc puis rajoutés à quelques brins de couleurs seulement.

Les plus beaux modèles de tatouages


Le tatouage est une technique utilisée depuis longtemps mais qui a connu des révolutions avec le temps.

De nos jours, il y a de plus en plus de professionnels qui s’efforcent de répondre à la satisfaction de leurs clients toujours à la recherche de nouveautés en matière de modèles de tatouages.

Une ancienne pratique qui a repris sa popularité

Le tatouage est un dessin décoratif ou symbolique inséré sous forme d’encre dans la peau.

Ce fut une pratique que les ancêtres de régions précises avaient utilisé autrefois mais il n’a connu un retour que vers le début du XXe siècle.

L’encre de Chine, à base de charbon et de suif furent les outils traditionnels employés dans le temps. Mais de nos jours, on utilise des encres à pigments industriels.

Les indigènes, eux marquaient leur corps pour accorder de la grâce, protection et faveur pour leur esprit. C’est donc une méthode préhistorique pour exprimer l’individualité et l’identité.

Au fil des temps, la modernisation étant développée, il a pris une forme de dessin de tatouage à des fins décoratives, cosmétiques ou pour marquer de l’affection et de l’adoration pour une chose donnée. Il peut aussi traduire l’appartenance à un groupe particulier.

Les modèles de tatouages en vogue

Plusieurs modèles de tatouages peuvent exister selon les envies et besoins des intéressés, mais aussi suivant les capacités des tatoueurs.

A l’heure actuelle, les dessins sur la cuisse commencent à se faire rares. Hommes et femmes sont de plus en plus à la demande des modèles originaux sur le cou.

Les plus communs sont ceux qui sont sur les épaules et ceux qui utilisent un prénom de la personne même ou d’un être aimé. Les symboles tels que les motifs animaliers, dont le serpent, les dauphins ou le chien, ou végétaux, comme les fleurs, restent encore à la demande et il peut y en avoir de plusieurs formes.

En outre, les dessins à modèles temporaires sont à la tendance et attirent l’attention des amateurs de ce genre d’art. Ces derniers font souvent leur choix parmi les modèles tribal, celtiques, hard-cor ou old et new school.

Où trouver les meilleurs dessins de tatouages ?

Il faut savoir que ce genre de dessin décoratif ou symbolique est normalement indélébile, c’est pour cela qu’il faut penser au fait qu’il est irréversible. Et de ce fait, il est nécessaire de trouver les meilleurs dessins pour ne pas avoir à regretter quand le temps passera et que l’image s’estompera.

Pratiquement, avec le succès de cette fameuse encre introduite sous la peau, plusieurs tatoueurs apparaissent sur le marché, qu’ils soient professionnels ou non. Il est donc possible d’en trouver à chaque coin de rue.

Toutefois, il faut s’assurer des outils utilisés et de la compétence de « l’artiste ». En effet, ce n’est pas le choix qui manque, que ce soit pour les hommes ou pour les femmes.

C’est en ligne que les intéressés peuvent trouver les dessins qui leur conviennent. Sur des sites spécifiques, il y en a de toutes les catégories et styles.

Mais il peut aussi y avoir des galeries selon les régions avec les catalogues les plus référenciés. Tout dépend de la compétence du tatoueur.

Quel motif de tatouage adopter ?


Quand nous décidons de nous faire tatouer, nous sommes en mesure d’être certain du dessin et de l’endroit où l’on veut le mettre pour ne pas avoir des regrets à l’avenir. Il y a l’embarras du choix pour cela.

Quels sont alors les motifs de tatouage les plus populaires ? Qu’est-ce qu’ils représentent particulièrement ?

Quels sont les motifs de tatouage les plus populaires ?

Il existe des motifs de tatouage qui sont plutôt masculins ou féminins. Pour ces dernières par exemple, elles ont le choix entre un papillon, une fleur, une libellule ou un signe chinois sur les épaules.

En ce qui concerne les deux sexes opposés, ils peuvent opter pour un tatouage tribal en noir et blanc, des guirlandes de fleurs ou de feuillages, au niveau du bas du dos car ils suscitent plus d’espaces.

Il est possible de demander l’avis du tatoueur qui a certainement des tas de spécimens. Il peut faire un croquis auparavant ou bien consulter des modèles sur internet.

Il est évidemment faisable de créer soi-même son propre dessin en s’inspirant de ce que l’on vient de citer ou de ce que l’on a déjà vu et apprécié, ce sera encore plus original.

Les symboles se rapportant à un tatouage populaire

A chaque motif de tatouage correspond une signification particulière. Voici quelques exemples de motifs qui se remarquent fréquemment chez des personnes ainsi que le sens qui les accompagne :

- ARAIGNÉE : la puissance fondatrice.

- COEUR : évoque l’amour sauf quand il y a des figures de sang.

- CRÂNE : la mort, mais aussi de courage. Associé avec un personnage, il évoque une pensée particulière de celui-ci.

- CROIX : c’est le plus ancien car il date de milliers d’année avant JC. Amour et dévotion pour les chrétiens, symbole de forces naturelles pour les païens.

- ÉTOILES : symboles de la spiritualité, elles sont les plus appréciées des marins. Elles évoquent une solution à un problème et sont positives sur le cognac et négatives sur une bouteille de vin.

- FÉE : puissance prodigieuse. Elle peut véhiculer la bonté ou le mal selon qu’elle sera Mélusine ou Carabosse.

- DRAGON : force et domination, symbole de l’air, du feu et de la pureté. Il peut être bon ou mauvais. En orient, le dragon annonce le printemps. Ce symbole est très réputé

- FLÈCHES : les rayons du soleil pour les Grecs et les Romains, annonceurs de messages célestes

- LICORNE : évoque la chasteté et la pureté.

- LION : pouvoir, vigilance, immortalité et courage.

- PIQUE : ennuis et obstacles pour les gitans. Il s’agit d’une mauvaise carte.

- ROSE : évoque le fécondité. Il y a une préférence pour sa couleur et son parfum, il faut aussi tenir compte de ses piquants.

- SIRÈNE : attirance et charme pour la richesse.

- SCORPION : fertilité et souhait de guérison.

- SOLEIL : le sacré, la vie, varie selon le symbole additif qu’il soit un nuage, une lune, le levé ou le coucher.

- TAUREAU : fécondité, puissance et force pour le porteur et pour le natif du signe.

- TOILE D’ARAIGNÉE : régénération et refus de l’organisation. C’est un symbole très usité, voire galvaudé.

L’image du tatouage de fleur


Il y a de plus en plus de femmes qui se font tatouer de nos jours, c’est une façon d’exprimer leur liberté et leur goût pour la mode. Parmi elles, nombreuses sont celles qui optent pour l’image du tatouage de fleur.

Pour s’orienter vers ce choix sans conviction ou mettre à terme l’hésitation et se lancer, voici ce qu’il faut préciser davantage. Cela concerne leurs origines, les caractéristiques de quelques-unes d’entre elles et leur signification.

D’où vient l’idée du tatouage fleur ?

Il est courant de rencontrer des femmes qui se font tatouer et cela à tous les niveaux de vie sociale. En ce qui concerne l’image du tatouage de fleur, il en existe plusieurs types. Il est donc certain d’être face à l’embarras du choix.

Le plus connu est celui du lotus de tribal, c’est grâce à la spécificité particulière de cette fleur. Cette plante pousse dans les eaux, ses racines s’y enfouissent au fond et plus elle s’accroît, plus elle se soulève sur la surface en s’épanouissant.

L’image du tatouage de fleur préserve ce mécanisme, que ce soit pour le lotus ou pour d’autres fleurs. Ce géotropisme positif en direction vers la lumière reflète l’espoir ou l’attente du soleil après une tempête.

Il est aussi le signe d’un commencement qui s’annonce promettant face à des problèmes que l’on pourra rencontrer. En somme, il s’agit d’un symbole de la vie en général. Ce précepte est inclus dans la religion de l’Asie, un continent conservateur de légendes et de coutumes.

Les caractéristiques se rapportant à ce dessin

Ce dessin de fleur est généralement issu de la foi bouddhiste dont la religion vise à solliciter le concret et le bien-être. Chaque fleur a ses propres caractéristiques :

· Les flèches représentent les rayons du soleil pour les Grecs et les Romains. Ce sont d’après eux les principaux messagers célestes. Avec une considération phallique, le cœur percé en est similaire.

· Le trèfle évoque l’argent dans les jeux de cartes. Il évoque la chance dans un champ et il est bien réputé pour cela quand il est à 4 feuilles.

Le lotus représente le sexe féminin pour les tantriques. C’est la figure de l’astre solaire en Inde quand il est ouvert et de la lune quand il est fermé ou en bouton. C’est le symbole de la création pour les brahmanes et de l’illumination ainsi que de la sérénité pour les bouddhistes.

Du coté des Chinois, le lotus est la fleur d’été.

Le sens évoqué par le tatouage fleur

L’image de tatouage de fleur a aussi sa signification particulière. Il s’agit d’une notion théorique que celle-ci peut refléter. Le modèle de symbole old school est le plus répandu et c’est la rose qui est le plus prisé. Ces espèces issues de la nature reflètent la féminité, l’amour et la sensualité.

Les fleurs les plus appréciées en tant que motifs sont entre autres l’hibiscus, le lotus, le lys et les violettes.

Les roses sont choisies grâce à leur parfum et leur couleur. Elles reflètent la beauté féminine. Des femmes particulières comme Aphrodite, déesse de l’amour chez les Romains et les Grecs, ainsi que la vierge Marie chez les catholiques sont les modèles incarnés par celles-ci.

Elles peuvent être tatouées parallèlement avec d’autres motifs.

L’image du tatouage étoile

Les astres ont toujours été considérés comme un guide, un révélateur de sérénité et de spiritualité. L‘image du tatouage étoile s’inspire de cette réflexion.
Il existe trois paramètres à savoir en ce qui concerne celui-ci : son origine, les caractéristiques qui le différencie des autres images et sa propre signification.

Origine du tatouage étoile

Les marins sont les premières personnes à adopter l’image du tatouage étoile, il s’agit plus précisément de ces types d’astres dits nautiques.

Pendant plusieurs siècles, voyager en mer et surtout travailler sur celle-ci était toujours risqué. On se dit toujours que cela peut coûter la vie.

Les marins manquaient encore de moyens pour se déplacer au cours de la nuit, ils se font guider particulièrement par l’étoile du Nord ou Polaris.

Elle se situe à proximité du pôle nord, cela lui donne l’impression d’être toujours à l’arrêt.

Ce n’est pas le cas des autres astres qui semblent bouger en s’avançant. Il est devenu donc un point de référence fixe : il suffit de déterminer où il se situe et les marins dirigent leurs bateaux suivant cette voie.

L’étoile à 5 pointes est le plus conseillé en tant que tatouage. Le plus souvent, le nord est indiqué par celle-ci sur les cartes nautiques.

Elle est donc la plus proche de la réalité mais elle s’attache aussi aux usages maritimes, c’est son emblème qui les dirige vers le droit chemin pour l’allée et pour le retour et on a tenu à sauvegarder cette particularité.

Caractéristiques de ce symbole spécifique

Ce symbole a toujours été la proie des débats dont chaque opinion visait à conserver son origine. Certaines personnes n’ont pas pris cela en considération au fil du temps et se fiaient à leur propre vision.

Parmi elles, on peut citer l’armée, les punk rockers, les associations groupant les lesbiennes et les meneurs de mouvement anti-racisme.

La majorité tient à respecter le fait que quand on parle de ce type d’astre marin, il s’agit bien de celle qui possède 5 pointes.

D’autres insinuent qu’il ne s’agit que d’un sigle indiquant un navire et une boussole y compris les 4 points cardinaux et les directions intermédiaires. Pourtant, si c’est le cas, celle-ci serait à 4 pointes ou même à 8 pointes.

Signification de ce dessin

La signification de l’image du tatouage étoile se base toujours sur cet astre du Nord, un guide pour retrouver son chez soi en toute confiance et un guide de chemin de la vie.

Pour les marins, ces dessins qui se trouvent sur leurs avant-bras étaient pour eux une sorte de porte-bonheur qui les guide et les ramène sains et saufs chez eux.

Beaucoup d’entre eux devenaient superstitieux avec toutes les histoires des marins en mer telles que leur mode de vie, ce qu’ils endurent au cours des tempêtes, leur mort.

Les étoiles marines ont de plus en plus été considérées. Elles représentent la mer, la sérénité, la bonne direction tant pour les marins que pour les voyageurs, mais aussi pour évoluer vers le but que chacun se fixe et l’atteindre au moment opportun.

L’image de tatouage chinois

L’image de tatouage chinois figurait dans les différentes modèles dont le plus ancien est le dragon chinois. Il est également le plus sollicité car il a toujours évoqué la puissance.

Quelles sont les origines de celui-ci ? Quelles sont ses caractéristiques ? Que signifie-il vraiment ?

Les origines du tatouage chinois

L’image de tatouage chinois et particulièrement celui du dragon est originaire de l’histoire ancienne du dragon de la Chine antique qui date déjà de 6000 ans.

Il a un lien étroit avec la nature et est considéré comme le gardien des lacs, des fleuves et des mers, et comme intermédiaire entre les cieux et les hommes.

Le retour du dragon dans le ciel, fêté le deuxième jour du deuxième mois lunaire annonce la saison du printemps. Pour faire venir la pluie, des statues de dragons en terre cuite sont exposées au soleil.

Des corps tatoués et bien conservés datant de 3000 ans ont été découverts en 1986.

L’histoire de cette pratique en Chine est récente. Elle peut être choisie par tout le monde et n’oblige pas de conserver les coutumes et la hiérarchie.

Elle est même considéré comme « l’une des cinq des punitions aux cotés de la mort » selon F. Borel. L’étude de celle-ci en Chine n’est pas approfondie comme au Japon.

Les caractéristiques du tatouage Chinois

Choisir une image de tatouage chinois est en vogue et cela aide à résoudre l’énigme de celui-ci. Ce genre de dessin est spécifique des malfaiteurs et des réseaux mafieux dans la Chine ancienne. Les Occidentaux les apprécient pour leur style, leur esquisse et leur mystère.

Il existe par exemple ceux à initiales S en haut et L en bas. Il est possible de le mettre en bas des chevilles pour le rendre plus discret mais en gardant son authenticité.

Ces genres de signes évoquent une pensée, un proverbe, un sens particulier. Il faut qu’un symbole ait donc un sens exact car cela risque de fausser les explications.

La signification des tatouages chinois

Il est possible de bien réaliser une image de tatouage chinois, que ce soit un nom ou un style particulier tout en essayant de connaître leur signification. La traduction d’un nom ou d’une locution occidentale n’a pas forcément le même sens en chinois car chacun se base sur sa propre disposition culturelle.

Il est préférable que ce soit purement d’origine chinoise. On peut donc se renseigner directement auprès des natifs de ce pays.

Pour le cas du dragon, il y a bien une différence de précepte entre les Chinois et les Européens d’après Niko. Pour les premiers, ils le voient issues des éléments originaires des symboles ethniques qui sont propre à chaque groupe et on les unissait au 3è millénaire avant J-C par l’Empereur Jaune.

Pour le second, c’était un type de couleuvre pour les Grecs, un serpent géant pour les latins, ensuite on l’imaginait avec des ailes. Il n’acquiert sa forme actuelle que vers le XIV et le XVème siècle, inspirée à partir de crocodile et de chauve souris.

Il existe également certains emblèmes européens mais d’origine chinoise par l’intermédiaire de la voie de la Soie.